Quel coaching ?

Le coaching peut se définir comme une alliance entre le coach et ses clients dans un processus qui suscite chez eux réflexion et créativité afin de maximiser leur potentiel professionnel.  

Pour accompagner l’évolution d’une personne, d’une équipe ou d’une organisation, le coach s’appuie sur l’art de la relation qui permet d’entrer en interaction avec quelqu’un d’une façon telle qu’il réalise les projets qu’il choisit de mettre en œuvre en transformant, si c’est pertinent, ses attitudes et ses compétences.

Les Différentes modalités de coaching professionnel

  • Le coaching individuel : coaching professionnel permettant d'axer le travail sur le changement de comportements, de vision ou même une réflexion sur le sens du travail et son orientation.
  • Le coaching d'équipe : équipe opérationnelle, équipe métiers ou équipe transverse 
  • Le coaching de manager: coaching de personne ayant autorité sur un groupe de personne.
  • Le coaching de dirigeant: accompagnement de dirigeant, membre du CODIR
  • Le coach superviseur: supervision des coachs professionnels.

En quoi le coaching est-il une innovation relationnelle ?

Jusqu’ici, la majorité de nos relations entre parents et enfant ou entre professeur et élève, se fondaient sur des différences de position « dominant- dominé », ou de « sachant – non-sachant ».  De même dans nos relations professionnelles, cette différencede position se retrouve entre « un chef » et ses exécutants comme entre un conseil et ses conseillés ou entre un thérapeute et ses patients…

Avec notre fratrie, nos amis, des professionnels qui exercent le même métier que nous, lorsqu’il n’y a pas de différence hiérarchique, nous pouvons vivre une relation de parité. La parité est une forme d’« égalité » de position qui permet un partage parfois créateur parfois source de rivalité.

1516804865

Dans les années 90, l’émergence d’un contexte chaotique dit VUCA a fait naitre dans le monde entier la nécessité de penser autrement le changement et son accompagnement.  C’est ainsi que le coaching professionnel a pris son essor en proposant aux acteurs des organisations, une véritable innovation relationnelle :

En effet, pour accompagner ses clients, le coach installe une qualité de relation qui est au cœur de la réussite du coaching. 

  •  D’un côté, le client est « maitre » du fond, c’est à dire de ses objectifs, de son projet, des sujets qu’ils souhaitent traiter, des choix et les décisions qu’il posera.
  • De l’autre, le coach est « maitre » du processus, c’est-à-dire de la structure et des moyens à mettre en place pour explorer ensemble les enjeux du coaching   dans l’inconnu et le complexe

Cette complémentarité de maitrise permet d’accompagner l’ensemble des demandes des clients. Non seulement les demandes simples de développement de compétences et d’amélioration d’efficacité mais surtout celle plus complexe à fort enjeux économique et éthiques. 

Il s’agit alors d’accompagner ses clients à poser de nouvelles réponses à ces défis d’évolution globale. Ces demandes impliquent une profonde évolution de sa relation à soi, à l’autre et au monde afin d’oser agir autrement au cœur d’un contexte inconnu et instable. En cohérence l’accompagnement de type coaching implique une mutation relationnelle tout aussi profonde : une véritable alliance au service du projet créateur choisi par le client.

Le client expérimente, parfois pour la première fois, le fait d’être pleinement écouté, accueilli et respecté et surtout reconnu comme capable d’apprendre à agir autrement et d’oser des choix risqués en toute autonomie.

Le coach expérimente le fait troublant de ne pas avoir à connaitre toutes les réponses, d’être authentique tout en tenant bon sur le respect du processus tout au long de la démarche de coaching.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites