Devenir coach

Pour quoi devenir coach ?

Attention le métier de coach est "très à la mode" ces dernières années. Autant être clair : beaucoup de se forme mais peu peuvent exclusivement de ce métier.

Les coachs que j'ai cotoyés sont conseillé en VAE ou Ressources humaines, formateurs, consultants en entreprise ... Le coaching est une carte de plus à la palette des prestations qu'il propose. Comme vous l'aurez compris, ce site ne traite que des coachs "professionnels". Attention "professionnels" signifie des coachs accompagnant les professionnels. A l'opposé on retrouve les coachs de vie, les coachs sportifs ...

Alors pour quoi devenir coach professionnel ?

Devenir coach, c'est d'abord pour accompagner une personne dans une démarche de developpement professionnel. Attention un coach est là pour aider la coaché à clarifier sa demande de coaching, le questionner, reformuler les propos présentés ... 

Le coach n'est pas un formateur, un psychologue ou un consultant. Nombreux seront les coachés qui attendent du coach des solutions toutes prêtes à l'emploi et des "miracles"... Le coach professionnels n'est pas un magicien : le coaché doit être prêt à changer, à remettre en question ses pratiques pour trouver avec l'aide du coach les solutions et les actions qui lui conviennent. 

Reconnaissance

logo rncp n2Le métier de coach professionnel est reconnu par un diplôme d'état avec un titre RNCP, niveau Master I.

Vous pouvez retrouver sur le lien suivant du "Répertoire National des Certifications Professionelles" la fiché métier. A ce titre, si vous souhaitez devenir coach professionnel, en fonction de votre brance de métier (OPCA), vous pouvez bénéficier d'une prise en charge partielle ou totale de votre formation. 

 Autorégulation du métier de coach

Les acteurs majeurs de la profession du Coaching au niveau international se sont mobilisés et ont sollicité les instances de l’Union Européenne à Bruxelles afin que le coaching et le mentorat soient inscrits sur le site officiel européen dédié aux professions autorégulées. C’est ainsi qu’en 2011, « La Charte Professionnelle pour le Coaching et le Mentorat » (The Professional Charter for Coaching and Mentoring), a été formalisée et déposée auprès de l’UE. Ce fut d’abord l’initiative de l’EMCC avec ICF, puis SFCoach et Association for Coaching ont rallié la plateforme en 2012.

Cette Charte Professionnelle définit les prérequis en matière de formation spécifique et de formation continue, de compétences, de supervision et de déontologie pour les praticiens du coaching et du mentorat. Elle définit également les bonnes pratiques que doivent adopter les organisations professionnelles, notamment en matière de discipline et de sanctions en cas de non-respect de la Charte Professionnelle et/ou des règles déontologiques. 

La Charte Professionnelle constitue la base du développement de l’autorégulation pour la profession de coachs et de mentors. C’est un  document public, rédigé conformément à la réglementation européenne.

La Charte Professionnelle est enregistrée dans la base de données gérée par la Commission européenne et par le Conseil Economique et Social Européen. Cette base de données publiques de l’Union européenne répertorie les initiatives d’autorégulation à caractère européen.

La Charte Professionnelle n’a pas force de loi. Cependant, du fait de son adoption par les organisations professionnelles compétentes, elle est considérée comme une référence de pratiques éthiques et professionnelles minimales pour l’exercice de ce métier.

Elle s’inscrit donc pleinement dans la mission des organisations professionnelles, dont le rôle consiste en particulier à promouvoir et assurer le respect des bonnes pratiques du coaching et du mentorat. A ce titre, toute organisation professionnelle concernée par cet objectif est invitée à adhérer à cette Charte.

Une des raisons de cette démarche est le constat que le coaching est un métier, dont l’essor est marquant depuis les années 90 et qui ne cesse de se professionnaliser.

Cette obligation de professionnalisation se concrétise à travers 7 axes principaux :

  1. un corpus de savoirs et de savoir-faire élaborés grâce à des recherches variées et nombreuses,
  2. une formation spécifique au métier de coach professionnel,
  3. des référentiels de compétences spécifiques et partagés par tous les coachs professionnels,
  4. des accréditations ou certifications délivrées par les associations professionnelles de coaching, reconnues internationalement et indépendantes des écoles de formation,
  5. des règles déontologiques formalisées, strictes et accessibles,
  6. des processus de formation continue, de travail sur soi et de supervision pour permettre aux coachs d’approfondir et d’améliorer leurs savoirs, leur savoir-être et leur savoir-faire,
  7. une identité sociale et professionnelle claire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites